Essai KTM Superduke 2020: évolution ou révolution ?

essai du roadster KTM Superduke version 2020jean moto pour femmes de bonne qualité

Un court essai, mais un résumé complet des évolutions de cette version 2020 du roadster hyper affûté de KTM : The Beast.
Alors, ce KTM Superduke 2020 : évolution ou révolution ?

Essai KTM Superduke 2020 : A peine sorti des chaînes de production d’Autriche, le roadster bestial de KTM, le Superduke 2020, a déjà fait couler beaucoup d’encre du côté des journalistes.

A peine sorti de la boîte pour « Monsieur tout le monde », voici que l’encre de Moto-Pyrénées se met déjà à couler également (enfin, à l’heure digitale actuelle, ce n’est qu’une métaphore).

Faut dire que KTM annonce pas mal de changements : moteur, électronique, échappement, châssis, suspensions, jantes, ergonomie. Ca fait beaucoup ! Clairement la plus grosse refonte depuis sa naissance. Cet article pour vous dire ce que nous en pensons et partager nos points de vue avec vous.

Conditions de test

sortie de caisse de la nouvelle KTM Superduke 2020 V3Cette version 2020 n’est pas encore descendue du camion que je suis déjà au téléphone avec le concessionnaire. La bête n’est pas encore tout-à-fait sortie de la boîte, que je pousse la porte de la concession. C’est vous dire si je suis impatient.

L’essai planifié est assez court (il y a beaucoup d’autres impatients) mais comme Veerle et moi, on connaît très bien ce modèle, on aura vite détecté les changements par rapport aux modèles précédents. Bein oui, on a eu toutes les versions du Superduke, depuis sa sortie dans les années 2000, donc c’est pas bien compliqué de sentir les différences, même minimes. D’où un essai court, oui, mais avec un résumé complet des évolutions de ce modèle 2020 :-)

L’essai se fera en 2 parties :

  • la partie duo : pour tester les réactions de la moto en duo et le confort pour ma passagère
  • la partie solo : pour … disons … dompter la bête ! ;-)

Le fait que la bête sort à peine de sa boîte, elle est évidemment configurée en mode « rodage », donc pas de shifter, et limitée en régime maxi. Pas de tests d’allonge et de puissance jusqu’au rupteur, mais bon, je me dis qu’il se pourrait bien que je fasse un essai longue durée assez rapidement ;-)

Look

Le KTM Superduke version 2020 V3 en couleur noireS’il y a bien un point sur lequel j’ai été déçu dès avoir vu les 1ères photos de la version 2020, c’est bien le look. Oui, l’ensemble est encore plus taillé à la serpe. Ce n’est pas pour me déplaire. Les jantes sont jolies. Le phare reçoit une entrée d’air très réussie, mais …

Plus de cadre treillis apparent à l’arrière. Un échappement tournicotant d’un côté (style Ducati Diavel 1ère génération) et encombrant de l’autre, pour ne pas dire avec un embonpoint disgracieux. Ajoutez à cela une boucle arrière style Duke 790/890 avec une boîte « en composite » en dessous de cette boucle assez imposante, et 2 couleurs pas très attrayantes.

Ma 1ère réaction était : « va falloir être créatif » pour la personnaliser. Même si un nouveau look est toujours difficile au début (c’est notre subconscient conservatif qui fait ça), je suis certain que dans un an, la plupart (et moi aussi) auront accepté ces nouveaux critères esthétiques.

Echappement

En enchaînement sur le look, une fois n’est pas coutume, je commence avec un paragraphe sur l’échappement. essai du roadster KTM Superduke version 2020 vue sur l'échappement côté gauchePourquoi ? Et bien, c’est quand-même une pièce qui a beaucoup changé, pas vraiment en bien, qui est beaucoup plus encombrante (merci l’Euro 5 compliant, ou presque) et qui mérite de s’y arrêter car la partie la moins esthétique est la partie collecteur/catalysateur, donc 2 idées viendront à la plupart : soit la ligne complète Akra (pour ceux qui sont prêts à s’arracher le portefeuille), soit le décata.

Seulement, cette fois, il y a un problème. KTM a été contraint et forcé d’ instaurer dans le logiciel de gestion de l’électronique, une fonctionnalité qui inhibe l’éclairage de la moto en cas de changement de mapping. Ce qui veut dire qu’une ligne ou un décata n’est plus possible sur route (merci Euro 5 compliant) et ne pourra être utilisé que sur piste !

Mais quand on sait que pratiquement tous les circuits ont une limite sonore de plus en plus restrictive, ne serait-ce pas la mort annoncée des lignes et décatas en tout genre ? A moins de trouver un informaticien très compétent qui ira bidouiller dans les puces.

essai du roadster KTM Superduke version 2020 vue sur l'échappement côté droit

Pour le silencieux, d’origine, il est relativement bien sur ce V3 (bien mieux que sur les versions 1 et 2), mais il est long. J’ai déjà une belle idée de transformation qui va le raccourcir sérieusement. L’idée m’est venue d’en faire un prototype maison, plus beau, plus léger. On verra ce que donnera le son une fois raccourci. A suivre … (abonnez-vous, vous serez les 1ers informés)

Couleurs et kit déco Superduke 2020

Et pour continuer sur les solutions au niveau look, une idée encore plus concrète m’est venue. Les 2 couleurs dispos ne sont pas non plus 100% réussies, je trouve. Enfin les goûts et les couleurs … et bien si, ça se discute ! :-) Dans le sens où peut-être que beaucoup seront déçus du look actuel, de cette couleur noire un peu trop classique et gentille pour un roadster bestial, et cette couleur orange qui fait la part belle à un bleu qui en fera hésiter plus d’un, à moins d’être fan de Kini (pour les connaisseurs ;-) ) Ou ce bleu serait-il un clin d’oeil aux nouvelles couleurs de Tech 3 en Moto GP ? Enfin, aucune de ces 2 couleurs ne me va.

Le KTM Superduke version 2020 V3 en couleur orange              Le KTM Superduke version 2020 V3 flouté

La couleur personnalisée n’étant pas toujours la meilleure solution, surtout à la revente, l’idée m’est tout naturellement venue d’un kit déco. A la revente, soit on le garde, soit on peut remettre la moto en look d’origine. Et avec un état « salle d’expo » puisque la moto a été protégée tout au long de son utilisation.
Nous avons déjà pas mal d’expérience en kits décos, devenue encore plus concrète ces dernières années. Voir notre article sur notre partenariat avec Motoproworks : https://www.moto-pyrenees.com/deco-moto-motoproworks/

Moto Pyrénées a commencé un nouveau partenariat avec MotoProWorks

et notre tuto sur l’installation d’un kit déco : https://www.moto-pyrenees.com/tuto-kit-deco-moto/

Tuto kit déco piècesLes gars de Motoproworks sont créatifs, très ouverts et notre collaboration était déjà très bonne avec cette équipe. C’est tout naturellement que nous nous sommes rapprochés pour une collaboration encore plus étroite, qui consiste à travailler ensemble sur le développement du prototype des kits décos du Superduke 2020. Ce développement est en cours, nos idées ont fusées de partout et le résultat devrait être attrayant. Avec les couleurs « Moto-Pyrénées », ça devrait ressembler à ça :

Le KTM Superduke version 2020 V3 flouté

A suivre aussi … (abonnez-vous, vous serez les 1ers informés)

Premières impressions

Avant même les 1ers tours de roue, je ressens déjà une maniabilité accrue, une position relativement similaire, juste un peu plus sur l’avant, mais aussi un sentiment bizarre sur les premiers centimètres de la suspension avant. Ca n’a pas l’air très progressif mais faut dire qu’elle sort de la boîte, donc les suspattes ne sont pas encore rodées.

Vue sur le tableau de bord du KTM Superduke 2020 V3

Tableau de bord

Contact ! L’écran TFT s’allume. Il est sympa, plus lisible et inclinable. Point important pour moi qui roule souvent au soleil REV IT Sand 3
Il a plus de fonctionnalités, mais je n’ai pas eu le temps d’y aller dans le détail. Par contre, ça a l’air plus intuitif à certains endroits.

Maniabilité

Le tableau de bord n’indique pas encore 10 km/h que déjà je suis surpris. Oui, c’est beaucoup plus maniable. Je suis bien sur le 1290 ? Heu, oui ! :-) La bête a gagné 6 kg, mais ça n’explique pas tout. Il doit y avoir beaucoup d’autres petits détails qui améliorent cette maniabilité. J’ai beaucoup aimé !

Ce sera plus maniable pour se faufiler en ville, mais aussi plus facile d’ inscrire la moto dans le virage. Tout en gardant beaucoup de stabilité (voir plus bas). Le compromis parfait ? Si ça ne l’est pas, on n’est pas loin, pas loin du tout !

Ergonomie

La position de conduite a l’air d’être plus ou moins la même que les versions précédentes, même si j’ai l’impression d’être un peu plus sur l’avant.

Vue sur la partie réservoir du KTM Superduke 2020

Le guidon est un poil plus bas, mais il était aussi placé en position longue sur la machine de démo (ajustable).

Les reposes-pieds sont ajustables aussi.

Le réservoir est plus fin entre les jambes. C’est là que KTM a retiré les 2 litres d’essence par rapport à l’ancienne version apparemment, même s’il me paraît aussi un peu plus haut.

Les commodos (rétro-éclairés s’il vous plaît) sont nouveaux également. Ils ont l’air un peu « cheap » mais ils sont plus accessibles et intuitifs dans leur utilisation.

Confort

Oui, difficile de donner un avis pertinent avec un essai court. Mais mes 1ères impressions sont pas mal du tout. A contrario de la plupart des journalistes essayeurs, j’ai trouvé le confort au moins aussi bien, si pas mieux que la version précédente. La selle pilote me paraît plus confortable. A voir sur longues distances.

Mais une des raisons principales de l’essai était de voir l’ergonomie et le confort pour ma passagère. Sur un roadster extrême comme The Beast ? Oui, oui, on fait pas mal de kms en duo sur le Superduke. Oui, oui, c’est possible ! ;-) Lors de nos balades avec nos groupes, Veerle roule, ou alors elle est derrière moi pour faire des photos en dynamique (beaux souvenirs pour nos participants) et donc doit être bien calée sur les reposes-pieds, doit pouvoir se retourner facilement, mais aussi tenir toute une journée sur la moto, pendant toute la semaine !

dates semaines moto 2020 Moto-PyrénéesPuisqu’on parle de nos balades pyrénéennes, une petite parenthèse :
Même si les inscriptions sont rentrées très vite cette année, il reste quelques places. Notre calendrier, c’est ici : https://www.moto-pyrenees.com/calendrier-balades-moto/

L’avis de Veerle

A chaque fois qu’on a changé de modèle du Superduke, le confort a toujours été amélioré. Et ceci sur différents aspects, que ce soit sur le confort de la selle, la position de la passagère (hauteur et champ de vision), la position des reposes-pieds (l’angle du genou plié) ou la hauteur et la proximité du réservoir en cas de gros freinage.

Moto-Pyrénées en duo sur le superduke

Ce modèle 2020 ne continue pas vraiment dans ce sens.
Je suis consciente que le Superduke reste une moto “très” sportive, pas vraiment étudiée pour le duo. Jusqu’ici, cela ne m’a pas trop dérangé.

Je n’ai pas besoin d’une selle hyper-confortable, d’une position droite ou de poignées de maintien pour me sentir bien sur la moto. Je suis assez mobile sur la moto aussi, pour les photos et vidéos de nos participants.

En résumé, je ne suis pas très exigeante :-)

Pour la plupart des passagères, le confort d’un Superduke ne conviendra pas, sauf peut-être pour quelques courts trajets. Mais encore moins avec ce modèle 2020. Car il se radicalise ce 2020, aussi pour la passagère.

  • La selle est moins confortable que le modèle précédent, même si on pourrait penser le contraire vu la hauteur de mousse plus importante. Elle est plus dure, mais c’est surtout sa forme qui accentue cet effet. L’avant de la selle se termine par un rebord qui remonte, ce qui est plutôt bien pour la stabilité en cas de freinage, mais ce rebord comprend 2 endroits pointus qui rendent la selle moins plate et qui dérangent assez fort quand vous êtes assise, comme moi, sur le tout début de la selle. Nous allons remonter l’info chez KTM, car ça nous semble un point important. Et même si le duo n’est pas la cible principale des utilisateurs de ce Superduke, la modif ne nous paraît pas insurmontable ;-) A suivre …
  • Les reposes-pieds m’ont semblé un peu plus courts. On n’a pas eu le temps de mesurer. Mais aussi plus hauts. J’avais l’impression que mes genoux étaient plus pliés. Ce n’est pas énorme comme différence, mais suffisant que pour avoir un sentiment de confort diminué.
  • La position est toujours suffisamment haute que pour avoir un champ de vision complet sur la route. Vous ne devrez pas obliquer la tête pour regarder à gauche ou à droite du casque de votre pilote. Un point positif pour moi.
  • J’ai eu également l’impression qu’ Alain était un peu plus sur l’avant, et que moi aussi je devais prendre une position plus sportive pour l’accompagner.
  • Dernière appréciation, c’est celle d’une impression de légèreté et fluidité, oui, aussi en temps que passagère, on le ressent.

Moteur

Vue sur la partie moteur du KTM Superduke 2020Sur papier, 3 CV supplémentaires et un couple identique. Mais ça, c’est sur papier !

Même si la base est toujours la même, ce LC8 reçoit pas mal de changements : injection, allumage, chambres de résonance, soupapes, distribution d’huile, la carto évidemment, mais aussi une nouvelle boîte de vitesses, une boîte à air digne d’un V8 américain et un collecteur d’échappement qui gagne en diamètre. Rien que ça !

Comme je vous disais, la moto est en mode « rodage », donc pas de tests hauts régimes, mais en bas et à mi-régime, ça déménage déjà fort ! Plus que l’ancienne version ? Oui, encore plus, bien plus et surtout avec une délivrance du couple plus agressive et plus bas. Cette carto standard est vraiment très réussie ! On en deviendrait encore plus accro !
Impensable : le shifter est toujours une option !

Quelqu’un pourrait dire à Mr Pierer que tout le monde attend un shifter de série sur une moto de ce type et à ce prix !

L’électronique

KTM annonce une électronique encore plus performante. Un essai court ne permet évidemment pas de tester toute l’électronique. J’ai bien essayé 2, 3 trucs mais pas suffisamment que pour vous donner un avis pertinent actuellement.

La liste des puces, c’est ici : https://www.ktm.com/fr/naked/1290-super-duke-r/logiciel-et-electronique

Partie cycle

Selon KTM, le cadre aurait une rigidité trois fois supérieure et ça se ressent dès les 1ers tours de roue. Et en prenant les virages de plus en plus vite, ça se confirme. L’entrée de virage se fait encore plus naturellement sur cette nouvelle version et donne confiance. Dans, et en sortie de virage, c’était déjà un rail avant, mais maintenant, on a l’impression que ça ne décrochera jamais. Oui, ce cadre est une réussite ! Maniabilité et stabilité au top, quelle prouesse !

Suspensions

Vue sur la partie fourche avant du KTM Superduke 2020Tout est nouveau !
A l’avant c’est toujours du WP mais en Apex 48 mm.
A l’arrière, amortisseur avec bielette et une molette de réglage digne des grand turismos ! Plus besoin d’outils !

Je vous le disais en début d’article, sentiment un peu bizarre sur les 1ers centimètres de la suspension avant, mais sans doute dû au matériel pas encore rodé. Pour le reste, je n’ai pas suffisamment roulé pour configurer mon réglage optimal.
Mais il me semble, même sans avoir eu le temps de faire des réglages, que la config standard est plus sportive que les précédentes, tout en restant confortable. Et tout ça sans gros transfert de masse lors de gros freinages. Une meilleure base « standard » avant d’affiner les réglages.

Juste un petit bémol, la config perso sera plus difficile car les réglages sont moins affinés (moins de clics : 1 clic version 2020 correspondrait +- à 3 clics sur un modèle 2019. 3 clics d’un coup, c’est beaucoup pour ceux qui, comme moi, veulent régler les suspattes aux petits oignons. Pourquoi ne pas avoir gardé la précision de la précédente génération ? Je vais essayer de me renseigner auprès de WP. Et à voir dans la pratique si c’est vraiment un inconvénient.

Pneus

La monte d’origine a changé. On a maintenant du Bridgestone S22 : très bon choix de KTM car ce pneu est selon moi le meilleur pneu du marché pour le Superduke. Voir mon article récent sur ce pneu : https://www.moto-pyrenees.com/bridgestone-s22-essai-route/

Bridgestone S22 Battlax Hypersport essai route

Freinage

Autant vous le dire de suite, c’est le changement le plus significatif. L’avant reçoit du Brembo Stylema. Freins brembo de la superduke 2020 KTM

Je connais bien ce matériel car j’avais eu l’occasion de le tester à Francorchamps lors de la sortie de la Ducati Panigale V4(S) : voir mon essai ici : https://www.moto-pyrenees.com/essai-ducati-panigale/ C’était bluffant sur la V4.

Ça l’est tout autant sur le Superduke, si pas plus ! C’est énorme. La V2 (Superduke) était déjà très bien à ce niveau, mais là, on passe vraiment à du matériel piste pur et dur ! Chaque pression importante du levier se transforme en une décélération à vous faire envoyer vos gouttes de sueur sur l’ écran du casque en moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire.

Puissance, dosage, feeling : tout y est ! Un gros gros plus pour la moto !

Pratique

La place sous la selle passager a été augmentée. Vous n’y mettrez toujours pas votre grand U, mais pas mal de bricoles en plus, oui !

Conclusion de l’essai KTM Superduke 2020

Sur papier, beaucoup d’améliorations, 3 CV de plus, 6 Kg de moins, un moteur complètement revu, une électronique plus performante, un nouveau cadre, un nouveau bras oscillant, des nouvelles suspensions, de nouvelles jantes et un freinage plus puissant. Enfin, ça, ce sont les grandes lignes. Oui, c’est toujours un Superduke. Oui, c’est une évolution et pas une révolution. Mais quelle évolution ! Elle y a gagné partout. Ca se radicalise encore un peu plus. Serait-ce la concurrence qui a poussé KTM dans ce sens ? Je pense aux Streetfighter V4 de Ducati et Z H2 de Kawa par exemple.

Beaucoup de changements sur ce modèle 2020, certains importants, d’autres moins, mais cette colonie de modifs fait véritablement une grosse évolution au niveau de l’ensemble : une toute autre moto ! Bon, le prix a augmenté aussi, mais en partie compréhensible. Le développement, ça coûte.

Vaut-elle le coup  ?
Je n’ai qu’une phrase à vous dire en guise de conclusion : « Allez l’essayer, vous verrez ! » :-)

 

La fiche technique, c’est ici : https://www.ktm.com/fr/naked/1290-super-duke-r/Overview?color=BLACK

jean moto femme Furygan lady PurdeyEvaluation Moto-Pyrénées :

jean moto pour femme avec des protections D3OLes plus :
– Ergonomie accentuée
– Plus dynamique
– Facilité et maniabilité accrue
– Stabilité encore plus impressionnante
– Suspensions plus sportives
– Moteur plus agressif
– Freinage d’enfer +++

jean moto femme stretchLes moins :
– Le look d’origine
– Le blocage électronique pour autres lignes d’échappements
– Les réglages de suspensions moins précis ? A voir …
– Son prix
– Le shifter en option
– Le confort en duo

 

Si vous avez, vous aussi, essayé ce Superduke 2020, n’hésitez pas à nous donner votre retour.
Si vous vous posez des questions, n’hésitez pas, on essaiera de vous répondre.
Participez !

A bientôt !
Alain   grand V

Laisser un commentaire