La BMW G 310 GS: mini GS tranquille ?

BMW G310GSBalades Voyage Moto Pyrenees Logo Carré TEST (1)BMW G 310 GSMoto-Pyrénées l’a testée pour vous !

Conditions de test

Cet essai moto est vraiment un hasard. Veerle et moi avions décidé d’aller sur un événement moto et là, possibilité de tester certaines machines et je me dis, pourquoi pas. Je m’attends à 10 min, 15 min à tout casser, mais ça me permettra de me faire une idée car j’ai de suite repéré le G 310 GS.

J’en ai déjà lu beaucoup de bien mais je veux me faire mon idée personnelle. Et je pourrais même me faire une bonne idée puisque le test est beaucoup plus long que prévu.

2 possibilités de test

Seul ou dans un groupe avec d’autres types de motos et d’autres marques. Ma première réaction sera : non, non , seul, s’il vous plaît ! Quand je teste une moto, j’aime sentir ce qu’elle a dans le ventre, choisir des routes de différents types et rouler à un rythme soutenu. Bon, pas comme un malade non plus. Quand c’est pas ma moto, je garde une marge importante 🙂

C’était sans compter sur l’ami Benoît…

… qui revient d’un test précédent en me disant « Tu sais, ça roule pas mal dans le groupe, c’est bien encadré, et le parcours est très varié » ! Ah … Bien ! En plus, je ne connais pas du tout la région. J’ai bien mon GPS avec moi, mais j’ai déjà été si souvent déçu des parcours « Aventure » de GPS, que je commence sérieusement à réfléchir.

Il ne me faut pas plus de 3 minutes pour aller voir le responsable des tests … pas très fier je vous l’avoue, en lui disant « Je peux me joindre au prochain groupe s’il vous plaît » ! Après un sourire … un rien narquois 😉 (logique 🙂 ) il m’inscrit dans la prochaine petite virée en groupe.

Reste à voir où je vais me placer dans le groupe, mais là aussi, c’est vite décidé, je me placerais derrière l’ouvreur, s’il sent un peu de pression derrière, il devrait ouvrir un peu plus, non ? 😉

Mais Alain, tu testes pas un 300 cc, là ? sand 3

Si, mais on verra. Et si je sens qu’il y a du monde qui me talonne, je laisserais passer et descendrais dans le groupe. ‘Suis pas prétentieux, non plus ! 😉

Conditions climatiques

Températures pas encore très élevées mais temps sec, c’est le principal. Cet essai s’annonce sympa.

Premières impressions

Le look reprend évidemment beaucoup de ses grandes sœurs. Il ne faut pas oublier que ce modèle entrée de gamme est stratégique pour BMW.

En effet, les Bavarois comptent toucher un maximum de jeunes (ou de dames) qui ensuite, pour beaucoup d’entre eux (elles), passeront à une plus grosse cylindrée, mais toujours en GS. Il a aussi ses petits accents bien à lui qui affirment sa personnalité.

Je pense par exemple au cylindre inversé (prise d’air devant et échappement à l’arrière), à ses jantes à bâtons sympas et à sa fourche inversée anodisée à l’avant. La finition est bonne. Et on retrouve un porte-bagages très robuste pour une petite cylindrée.

Coloris

Il existe en rouge/gris et noir/gris, mais le plus beau est sans aucun doute le gris/blanc aux couleurs Motorsport.

BMW G 310 GS BMW G310GS BMW G 310 GS

Un tableau de bord bien complet pour une entrée de gamme, avec rapport engagé : bien pour les débutants.

Il est temps de rouler : « Gehen wir ! im Sattel ! »

Et je ne vais pas être déçu. Jean-Marc (responsable de l’itinéraire) nous a concocté un très beau parcours, bien varié, comme je les aime pour faire un test de moto.

Dès les premiers tours de roue, on sent le petit GS très maniable (un vélo) et avec une bonne position de conduite. Son poids (important pour un 300 cc) ne se ressent pas. Dès qu’on prend un peu de vitesse, on se rend compte que le petit saute-vent fait bien son travail. J’ai fait ce test avec un casque Tout-Terrain qui aurait pu prendre pas mal d’air, et bien non ! Pour un saute-vent : très bien !

Le moteur : surprenant !

BMW G 310 GSQuand on monte sur une petite cylindrée, il faut savoir remettre les compteurs à zéro. On ne s’attend pas à un couple exceptionnel, forcément, le couple étant essentiellement lié au nombre de cc (en tout cas s ‘il n’est pas superchargé).

On ne s’attend pas non plus à une allonge infinie.

Et pourtant !

Ce moteur est annoncé à 34 CV et 28 Nm. Mais ça c’est pour les caractéristiques techniques, sur papier. Dans la pratique c’est beaucoup mieux. C’est pas la première fois que je suis surpris de la différence papier et roulage mais là, c’est vraiment impressionnant.

En 300 cc dans un groupe ?

Je vous ai dit que je me suis placé 2ème dans le groupe, et dès les premiers kms, je n’ai pas du tout l’impression de retarder quelqu’un. Il faut dire que nous commençons par de petites routes, mais c’est quand même roulant.

Après un petit quart d’heure, on prend quelques lignes droites et là forcément, je commence à regarder dans le rétro. Et j’ai l’ami Patrick, qui me suit.

Patrick est un grand amateur de sportives style R1 ou MV 316 RR, vous voyez le genre ? Il teste un BMW XR ! En plus, il envoie toujours bien. Donc à la 3ème longue ligne droite, je le laisse passer pour qu’il se fasse plaisir.

Mais pour le reste du groupe (on était une dizaine) avec un peu de tout comme motos, mais toutes avec beaucoup plus de volume dans les cylindres, je n’ai pas eu l’impression de les embêter et je suis resté 3ème du groupe le reste du parcours.

C’est vous dire si ce moteur est surprenant.

Pour un petit moulin, il a du coffre, du couple (relatif évidemment) dès 3000 tours. Sa plage d’utilisation optimale couple/puissance vient à partir de 5000 tours. Je vous avouerais que je n’ai pas testé l’allonge tout en haut car le petit GS n’était pas encore sorti de rodage, donc par respect, je ne l’ai pas fait.

Le cadre : difficile à dire

Pourquoi ? A cause des suspensions : voir ci-dessous

Les suspensions : dommage, vraiment dommage !

BMW G 310 GSSur un modèle d’entrée de gamme, on ne s’attend pas à une suspension haut de gamme. On ne s’attend pas non plus à des réglages dans tous les sens. Mais avec une suspension sans aucun réglage, l’importance du « réglage d’origine » est primordiale. Mais là, les ingénieurs de BMW auraient pu faire mieux ! C’est mou, très mou, beaucoup trop mou !

Alors oui, le confort est important pour attirer les débutants. Oui, de mon côté, j’aime les suspensions très dures, mais là, c’est beaucoup trop souple, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière.

BMW aurait pu frapper fort…

… avec cette moto qui aurait pu apporter beaucoup de polyvalence dès un entrée de gamme (ce qui n’est pas peu) … mais pour ça, il aurait fallu un réglage d’origine plus dur ! Car dès que le motard (même débutant) aura un peu la moto en mains, il la poussera un peu plus et là dès qu’on envoie un peu, ses suspensions ne suivent plus du tout.

A allure soutenue, j’ai eu parfois beaucoup de mal à garder mes trajectoires propres. Et au freinage, ça plonge très fort.

C’est aussi à cause de ces suspensions trop souples que je ne peux pas me faire un avis sur le cadre. Cette souplesse accrue gomme le ressenti au niveau du cadre. Dommage, car cette moto a beaucoup de bonnes surprises.

Une chose à essayer peut-être, pour ceux qui l’ont déjà acheté : changer l’huile pour une viscosité plus élevée et voir ce que ça donne ? Ca peut aider, mais ça ne changera pas radicalement.

Le freinage : correct

BMW G 310 GSPlus que correct même, pour un modèle entrée de gamme. C’est du Bybre, que je connais bien. Bybre est une filiale de Brembo qui est déjà fournisseur pour d’autres marques, notamment KTM. Ce système de freinage est aussi un « entrée de gamme » mais il vous donne un freinage très correct et mordant.

Les débutants devront être prudents au début mais s’y habitueront vite. On sent toute l’expérience de Brembo qui se retrouve aussi chez Bybre.

En plus, c’est du radial à l’avant !
L’étrier arrière simple piston fait son travail.

En Tout-Terrain

BMW a choisi il y a bien longtemps les lettres GS ( Gelände / Straße ou Tout-Terrain / Route) et ce n’est probablement pas un hasard s’ ils commencent avec la lettre G

BMW G 310 GS

Je n’ai pas eu l’occasion de tester ce petit GS en Tout-Terrain mais je crois pouvoir affirmer qu’il a les capacités pour le faire. Surtout la maniabilité. La position de conduite est bien pensée, aussi quand on roule debout. Jusqu’à 1m80, selon moi, ça peut se faire sans devoir ajouter de réhausseurs de guidon. En tout cas, pour mon 1m75, cela convient parfaitement. C’est déjà rare. Les pneus d’origine sont des Metzeler Tourance, acceptable tant que ce n’est pas boueux ou technique. Mais là aussi les suspensions seront bien trop souples. Maintenant,

dans le cas du Tout-Terrain, c’est un peu différent :

Le G 310 GS est une bonne base, pas chère (5900 EUR !!!). Vous lui collez des suspattes correctes et réglables, vous lui mettez 2 jantes à rayons, de vrais pneus Tout-Terrain, et ce petit GS vous emmène faire un tour du monde en Tout-Terrain avec un budget acceptable.

Que demander de plus ?

Vous trouverez la fiche technique ici : https://www.bmw-motorrad.fr/fr/modeles/adventure/g310gs/technicaldata.html

Conclusion

Public cible : les jeunes, les dames, les permis A2, l’Asie (marché bien plus important que le marché européen pour ce type de cylindrée), les débutants en Tout-Terrain : ça ratisse large !

BM’ a copié ce que d’autres ont déjà fait, mais pour certains, en mieux. Et surtout dans un segment (Trail) où les petites cylindrées sont encore assez rares. Ca pourrait bien changer ! Les bavarois ont fait fort sur la polyvalence de cette moto « entrée de gamme ».

Tranquille ce mini-GS ?

Non, pas du tout : plutôt fun et moteur étonnant !
Dommage, vraiment dommage pour les suspattes. Peut-être pour le modèle 2019 ?

Les Bavarois m’entendront-ils ? 😉

BMW G 310 GSMerci à Jean-Marc qui avait concocté un bel itinéraire pour ces essais.

Et merci à Albert et Christian pour l’encadrement du groupe avec sécurité, tout en gardant un rythme soutenu.
Des pros !

Bravo les gars !

gants chauffantsEvaluation Moto-Pyrénées :

Les plus :
– Le look
– Le fun
– Le moteur impressionnant pour un 300 cc
– Léger et maniable
– Polyvalence (excepté les suspensions)
– Porte-bagages robuste
– Capacités Tout-Terrain

Les moins :
– Suspensions beaucoup trop souples : dommage
– Son poids pour un 300 cc même s’il ne ressent pas trop (à voir en Tout-Terrain ?)

Restez connectés, inscrivez-vous pour recevoir un petit mail à chaque publication de test, vous ne le regretterez pas !

Et entre-temps, n’hésitez pas à laisser vos propres commentaires si vous avez testé ce petit GS. Et n’hésitez pas à poser vos questions. C’est VOTRE RUBRIQUE ! 🙂

A bientôt !
Alain grand V

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :