Gants chauffants Bering Vesuvio : Avis 2

Alors ? Chaud aux mimines ou pas ?

Balades Voyage Moto Pyrenees Logo Carré TEST (1)

Lire l’avis précédent d’abord ? Avis 1 : novembre 2017

– Durée de test : 3 mois, 4000 kms : Route, Tout-Terrain (Soft), Supermotard (Soft)
– Conditions climatiques
– Chauffe Marcel !
– Etanches ces gants Vesuvio ?
– Côté pratique
– Maniabilité et polyvalence
– Utilisation GPS et Smartphone
– Evaluation Moto-Pyrénées

Durée de test : 3 mois, 4000 kms : Route, Tout-Terrain (en mode rando), Supermotard (en mode rythme soutenu mais pas plus)

Oui, moi aussi, je roule moins l’hiver, mais cette année c’est vraiment peu, alors 4000 kms : suffisant pour avoir déjà une idée concrète et pouvoir vous donner un 2ème avis ? Oui ! Vous verrez ci-dessous que j’ai déjà beaucoup d’infos à vous donner puisque j’ai roulé dans beaucoup de conditions climatiques différentes. J’ai même fait un peu de Tout-Terrain, ce qui n’est pas vraiment le cadre de ce type de gant, mais c’était en mode rando. Et aussi pas mal de Supermotard, là aussi, un gant pas vraiment dans son élément, même si c’était pas la grosse attaque, c’était à un rythme disons … soutenu 😉

Mais vous verrez plus loin qu’ils peuvent surprendre par leur polyvalence, ces Vesuvios.

Conditions climatiques REV IT Sand 3  neige  REV IT Sand 3  gel

C’est l’hiver ! Dans les Pyrénées aussi, donc un peu de pluie, beaucoup de neige, et des jours ensoleillés mais froids, parfois très froids, en fonction de l’altitude. C’est donc tout bon pour tester la chauffe et l’étanchéité de ces Vesuvios, les caractéristiques principales pour un gant d’hiver chauffant, non ?

Chauffe Marcel !

VesuvioBein oui, pour se mettre dans l’ambiance de suite, parlons du système de chauffe. Les filaments bien positionnés et la matière utilisée (du Primasoft) font de ce gant qu’il chauffe rapidement. Le mettre en position de chauffe quelques minutes avant de démarrer gants chauffantsest largement suffisant que pour ne pas se refroidir les mains. Et une fois en roulant, le vent froid ne se ressent pas trop, car l’air à l’intérieur du gant étant suffisamment chauffé, il crée une bonne barrière et garde vos mimines au chaud. Oui, la chauffe est efficace !

VesuvioA 5°C, pour moi, la position 1 est suffisante. Après, au plus la température descend, au plus on a envie de remettre une barrette supplémentaire (oui, chauffer un peu plus 🙂 ) avec une intensité de chauffe que l’on ressent rapidement. Bien !

Après une utilisation de quelques mois d’hiver, cela correspond déjà à pas mal de charges et de tests d’autonomie. Dans la pratique, le temps de charge est plus long qu’annoncé, mais ça, c’est pas trop dérangeant : il suffit de les mettre charger un peu plus tôt. Par contre, pour l’autonomie, c’est mieux qu’annoncé, bien mieux même ! Ca mérite d’être souligné, car c’est assez rare.

VesuvioVoici les 1ers résultats en temps moyen :
  • temps de charge :
    – annoncé : 3h30
    – testé : 4h45
  • Autonomie :
    – annoncé :
    position 1 : 5h.
    Position 2 : 3h.
    Position 3 : 2h30
    – testé  :
    position 1 : 7h.45 !!! A retester sur la durée, mais impressionant !
    position 2 : pas encore testé sur une durée totale uniquement en position 2
    position 3 : 3h 15 : correct

Je ferais d’autres tests pour affiner les moyennes et tester l’autonomie en position 2.

Seule petite remarque :

Quand il fait vraiment très froid, j’aurais apprécié une position 4 de chauffe plus élevée, pour les trajets plus courts avec une température très basse. Dans le cas où on roule peu (1 à 2 heures par exemple) mais qu’il fait très froid. Je ferais un retour chez Bering. Qui sait, la prochaine version pourrait peut-être en tenir compte. Ce serait bien !

Vaut mieux savoir :

Lorsque vous connectez les batteries, les gants se mettent automatiquement sous tension au niveau 1 (puissance basse) . Pensez-y si vous ne partez pas de suite. Ca peut vous éviter de perdre des minutes précieuses en fin de balade 😉

Conseil Moto-Pyrénées : moto pyrenees idee

Mettez les gants en mode chauffe quelques minutes avant votre départ. Quand vous les mettrez, ils seront déjà chauds. C’est mieux, pour ne pas faire descendre la température de vos mains. L’isolant principal (l’air) joue alors son rôle pleinement. Et chaque degré compte ! 🙂

Etanches ces gants Vesuvio ?

VesuvioMon but initial était de sortir pour de longues balades quand il pleut. Heuuu, je dois vous avouer que j’ai renoncé plusieurs fois à sortir. Il faut dire que sortir pour une longue balade, alors qu’il pleut et surtout qu’il fait froid, avec comme seul but de tester l’étanchéité des gants, il faut être … hmmm … motivé !

Alors, je suis bien sorti ces derniers mois quand il faisait sec et terminé la balade sous la pluie ou la neige, mais j’estime que ce n’est pas suffisant que pour donner un avis correct. L’étanchéité, ce sera donc pour un prochain avis … quand les températures remonteront.

Côté pratique

– Les batteries : gênantes ou pas ?

VesuvioJe vous avais dit dans l’avis 1 que je me demandais si les batteries ne seraient pas gênantes à l’utilisation. Bein non ! Pas en roulant en tout cas. Elles sont assez imposantes, dans l’intérieur du poignet, mais n’accrochent pas et ne gênent pas. Elles me gênent juste un peu pour enfiler le gant, car je ne sais pas vous, mais moi, je tire toujours sur l’intérieur du gant pour bien le positionner, et là il y a la batterie donc c’est moins évident, mais c’est du détail.

– Renforts sur le bout des doigts

VesuvioSur ce Vesuvio, on trouve 2 renforts sur le bout des indexs et majeurs, pour plus de grip sur les leviers de freins et d’embrayage et probablement pour éviter l’usure. Ces renforts ne m’ont pas gêné du tout en utilisation route, par contre en Tout-Terrain et en Supermotard, dans certains cas oui.

Bon, je vous ai déjà dit, ces gants ne sont pas faits pour ça, mais je voulais vous le signaler car si vous avez des poignées avec beaucoup de grip, vous pourriez également avoir le cas sur vos machines.

Et puis, je suis certain que si vous aussi, vous roulez en TT ou en Supermot’, vous apprécierez tellement cette chauffe en hiver que vous n’hésiterez pas à les enfiler, aussi dans un environnement qui n’est pas le sien, car quand on a goûté au confort des mimines chaudes … 😉

– C’est quoi ce petit inconvénient ?

L’inconvénient de ces renforts est que la couture est assez grosse et accroche très fort sur le bout des doigts si vous avez beaucoup de grip sur les poignées. Je me suis retrouvé plusieurs fois à mettre du gaz quand il ne fallait pas. J’ai même failli mettre les roues du Supermot’ à l’horizontale en lâchant la main gauche pour me soulager un peu de la demi-heure précédente où j’avais tout donné 8-0 🙂 , avec comme résultat que mes bouts de doigts de la main droite ont gardé du gaz … alors que j’étais en pleine décontraction … pour ne pas dire … en dilettante 😉 .

Bon, si j’avais touché Sainte Gamelle, je dois vous avouer que je n’aurais pas mis en cause les gants, mais plutôt mon manque de concentration (ou ma fatigue?) 😀
Donc du détail, mais bon à savoir … et à se rappeler !

Maniabilité et polyvalence

A part ce petit inconvénient, ce gant est suffisamment maniable pour être utilisé en toutes conditions, même en Tout-Terrain ou en Supermotard en hiver. Ce qui n’est pas son utilisation première évidemment. On ne lui en demandait pas tant ! Mais il le fait quand même !
positif
Ca ne vaut pas un gant d’été bien étroit, fin et souple, mais pour un gant d’hiver, il fait mieux que beaucoup d’autres et vous permettra de garder suffisamment de liberté de mouvements et de sensations dans les doigts. Donc, très bon point !

Utilisation GPS et smartphone

VesuvioLa sensibilité sur les écrans, là, c’est pas génial. Bon, je dois vous avouer que, aussi bien mon GPS que mon smartphone ne sont pas des flèches au niveau de la sensibilité écran et j’ai des problèmes avec tous mes gants. Mais avec ses Vesuvios encore plus qu’avec les autres. Maintenant, ce sont des gants hiver aussi !

Un conseil quand même : si cet aspect est important pour vous, prenez votre smartphone et votre GPS avec vous lors de l’achat.

gants chauffantsEvaluation Moto-Pyrénées après 4000 kms :

Les plus :

– Le look et surtout la finition
– Le confort
– Maniabilité et polyvalence : bonnes sensations même en utilisation Tout-Terrain ou Supermotard
– La chauffe : rapide, efficace, et suffisante dans la plupart des conditions
– L’autonomie : très bonne et meilleure qu’annoncée !

Les moins :

– Petite insuffisance de chauffe en conditions extrêmes.
– Lorsqu’on connecte les batteries, les gants se mettent automatiquement sous tension
– Manque de sensibilité au toucher pour GPS et Smartphone

 

Voilà pour les impressions après 4000 kms. Je continue à les tester en conditions hivernales. Vous aurez d’autres retours dans un prochain avis. Restez connecté à notre blog.

Entretemps, n’hésitez pas à laisser vos propres commentaires sur vos gants à vous (chauffants ou pas) et à nous poser vos questions. C’est VOTRE RUBRIQUE ! 🙂

A bientôt !

Alain   grand V

 

Merci aux personnes qui nous ont permis de tester ce produit :
BeringMerci à Laurent Mureau (Responsable commercial Bering pour la France) pour sa confiance (http://www.bering.fr)

AMREt merci à toute l’équipe d’AMR (Automotoracing Andorre) pour leur sérieux et leurs conseils toujours très affutés et en particulier à Serge du Pas de la Case pour le choix de la taille (http://www.amr-andorre.com)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :