(Français) Essai Ténéré : Au champ, à la ville, et en raid?

” width=”809″ height=”229″ />

Conditions de test

Le modèle testé est la « Raid Edition » mais mon but était de tester cette Super Ténéré dans des environnements différents. J’ étais à la recherche d’ un lien avec le nom charismatique de « Ténéré ». Pour l’environnement ville, le lac Rose me fait penser directement à la ville rose. Les tests en ville se feront donc à Toulouse. Pour les routes, il y a tout ce qu’il faut dans mon jardin et autour. Ce sera les virolos pyrénéens. Pour les pistes, le Sahara n’était vraiment pas possible. J’avais bien pensé au désert des Bardenas , mais nos agendas très (trop) chargés nous ont fait abandonner l’idée. Mais les pistes Pyrénéennes possèdent des caractéristiques bien différentes selon les endroits. Ces environnements m’ont donc permis de tester cette XT1200ZE de toutes les manières.
Lisez plus

vidéo

Look
Même si le style et le look n’ont pas beaucoup évolué ces dernières années sur ce modèle, les modifications restant relativement discrètes, l’ensemble n’a pas pris une ride et respire toujours la baroudeuse. Et cette version « Raid Edition » remet une couche de références à la sportivité, le désert, le rallye. Par ces valises latérales en aluminium évidemment, mais aussi les pièces carbone, les anti-brouillards ronds et haut placés et ce sabot moteur en alu assez imposant. Les jantes anodisées bleues de ma moto d’essai m’ont bien plu également. Comme quoi on peut avoir un look moderne avec de petites touches et sans pour autant refondre complètement le style, tout en gardant une globalité référant aux anciens modèles si célèbres. Pari gagnant pour les designers de cette grosse XT ! Et vous verrez plus loin que ce Super Ténéré n’est pas seulement baroudeur par son look.

Premières impressions
Dès les 1ers tours de roue, c’est le mot « douceur » qui me vient à l’esprit. Elle est maniable grâce à son guidon assez large. Les commandes sont souples. Le moteur aussi est souple et coupleux. Pas d’à-coups. Piano mais sano. On a l’impression de partir pour une longue virée tranquille dès les 1ers mètres. Et ça respire la robustesse. Tout ça vous met en confiance à tous les niveaux dès le départ. Petit bémol, on sent le poids de la machine .
Tableau de bord
Même s’il est assez complet et lisible, on est un peu déçu de ne pas retrouver un écran TFT mais plutôt un LCD ancienne génération. Yamaha aura probablement gratté un peu ici pour garder un prix accessible, mais c’est dommage car cela enlève de la modernité à ce modèle sur lequel on en attendait probablement un peu plus.

Ergonomie
Comme tous les gros trails, elle est assez haute, même si la selle est réglable en hauteur (845 ou 870 mm) Le guidon est large. Les commandes tombent bien sous les mains. La selle est large, confortable et suffisamment inclinée vers l’avant pour garder le dos droit. Le revêtement anti-glisse est très performant. Les reposes pieds sont assez bas tout en gardant une garde au sol suffisante. La bulle haute (plus haute que sur le modèle standard) et les déflecteurs vous mettent bien à l’abri du vent. Bref, vous êtes parés pour faire des kilomètres, beaucoup de kilomètres.

Confort
Autant vous le dire de suite : beaucoup de confort ! La selle est un bon compromis. Elle est relativement souple tout en offrant du maintien. Les suspensions électroniques sont très confortables en mode standard et offrent des réglages qui vous permettront d’affiner vers plus de confort ou de dynamisme mais aussi la précontrainte si vous avez passagère et/ou bagages. La bulle haute est réglable mais pas en roulant. Le réservoir et ses écopes, mais aussi les déflecteurs et les protèges-mains vous protègent bien. Tout est là pour se promener, voyager, barouder tranquillement et confortablement.
L’avis de ma passagère :

Moteur
On retrouve le 1200cc bicylindre en ligne même s’il génère maintenant 112 CV de puissance et 117 Nm de couple dans sa nouvelle version et bénéficie d’ une nouvelle carto. Il est un peu plus libéré que le moteur précédent. Ce n’est toujours pas un foudre de guerre mais il y a de l’amélioration. Et faut-il absolument un moteur rageur pour se faire plaisir ? Pas forcément. Là, c’est suffisant, il fait le boulot, avec du punch, limité mais du punch quand-même. Du coup, la moto n’est pas fatigante et convient aussi très bien pour le duo.
Le frein moteur est bon, juste ce qu’il faut.
Le cardan se fait complètement oublier grâce aux amortisseurs d’embrayage et amortisseurs de cardan. On a donc tous les avantages du cardan (moins d’entretien) et sans à-coups. Tout est est onctueux.
Ca pétarade aussi agréablement au rétrogradage, j’aime.
Malheureusement, pas de shifter, dommage, car cela aurait apporté une touche de confort de conduite supplémentaire. En restant sur la boîte, dès la prise d’embrayage, on ne voit plus l’indicateur de rapport engagé, dommage.
Par contre, ce moteur est bien protégé par un sabot alu avec extensions qui s’enroulent autour des carters.

L’électronique
Là, on ne fait pas dans l’extravagance mais plutôt dans l’efficacité :
modes de conduite
traction control réglagle et déconnectable
suspensions réglables
régulateur de vitesse
Mais en faut-il vraiment plus ?

Partie cycle
La partie cycle est relativement saine. Le châssis tubulaire fait le boulot. Même en Tout-Terrain, cela reste acceptable. L’amortissement aurait pu être, pour moi, un peu plus dur mais conviendra à la majorité. C’est surtout moi qui roule habituellement beaucoup plus dur que d’autres et du coup, il n’y a que le mode Hard qui me convenait mais c’est relativement habituel pour moi. Je suis tout-à-fait conscient que je perds en confort, ce qui ne correspond pas ce que recherchent la plupart d’entre vous.

Le freinage
A l’avant : 2 x 310 mm en disques à pétales et 2 étriers radiaux 4 pistons
A l’arrière : 1 x 282 mm, disque à pétales et 1 étrier 2 pistons
Le freinage est plus que suffisant, heureusement, car stopper les 265 kg de la machine (plus le poids du pilote;-) ) n’est pas une mince affaire mais le freinage s’en tire plutôt bien. De plus, il est couplé, ce qui atténue l’effet de plongeon de la fourche avant. Le dosage est bon. L’ABS est présent évidemment et est déconnectable, intéressant pour le Tout-Terrain.

Bagagerie

Les valises latérales ont une contenance de 74 litres et s’ouvrent par le dessus (donc pas de chute du contenu intempestif). Ces valises peuvent accueillir des bagages supplémentaires à attacher sur la partie supérieure. Et il suffit de les ouvrir et les refermer pour constater la robustesse de ces valises. Les serrures ont l’air également très robustes.

Roulage
L’essai dans la ville rose s’est plutôt bien passé même si ce n’est pas son environnement de prédilection. Je pense par exemple aux valises latérales qui perturbe le « faufilage », son poids aussi se ressent forcément en ville. Mais l’onctuosité du moteur est agréable et on peut se promener sur un filet de gaz sans à-coups.

Le peu de 4 voies emprunté (j’aime pas trop ça) m’a quand-même permis d’apprécier le confort, la souplesse et la protection de l’engin. C’est clair que vous pourrez rouler loin et longtemps sans trop vous fatiguer avec cette baroudeuse qui est une véritable moto de Touring.
Dans les virolos des Pyrénées, la Super Ténéré est dans son élément dans les grandes courbes et les virolos moyens. Par contre, les épingles sont un peu plus difficiles à aborder. Ca reste faisable, même dans les épingles étroites, mais cela requiert de l’attention et il faut bien enrouler progressivement sinon c’est le poids de la machine qui vous rappelle à l’ordre.

En Tout-Terrain, son poids se fait sentir, mais comme pour beaucoup de gros trails, si vous ne vous engagez pas dans du technique « prononcé », vous vous en tirerez relativement bien, même sans avoir trop d’expérience TT.

La consommation
Avec un essai complet, ville, nationales, 4 bandes, beaucoup de virolos et un peu de TT, une moyenne de 7,5 litres n’est pas des plus sobres, mais une fois encore, tout dépendra de votre poignet droit. Si vous roulez tranquille avec beaucoup de roulant, vous descendrez probablement d’au moins 1 litre/100 kms
Avec un réservoir de 23 litres, ça donne une autonomie qui atteindra +- 300 kms en fonction de votre manière de rouler.

Conclusion
La polyvalence est probablement le meilleur mot qui puisse décrire cette Super Ténéré.
Pour son prix (17.999 EUR), on aurait pu s’attendre à un peu plus de modernité, un peu plus d’électronique ou un moteur plus puissant. Oui. Mais est-ce bien nécessaire ? Faut-il absolument une moto moderne, bardée d’électronique et puissante pour s’amuser en balades … ou pour faire le tour du monde ? Et bien non ! Par contre, une moto facile et bien fiable, oui, et la robustesse, elle l’ a !
Mais son prix est loin d’être exagéré. Cette « Raid Edition » apporte un look plus moderne et plus sportif, des accessoires efficaces (bulle haute, déflecteurs, anti-brouillards, sabot moteur) et de la bagagerie en standard. Très souvent des accessoires en option chez la concurrence. Alors, il reste juste à comparer ce qui est comparable et faire les comptes. Au moment de ramasser les copies, cette XT1200ZE pourrait très bien se retrouver en haut du tableau selon vos exigences.
Elle n’excelle peut-être pas en tout, mais elle peut faire de tout, du champ à la ville en passant par un raid occasionnel et pas trop technique, et tout cela avec des liaisons (auto)routières ou virevoltantes. Elle est peut-être un peu « réservée » mais elle est efficace. Alors, pourquoi ne pas envisager cette moto comme la compagne tranquille de vos prochaines aventures ?
チ・ヴァ・ピアノ、佐野豪
chi va piano, va sano e va lontano !
J’ai pas trouvé l’équivalent de l’expression en japonais (plus haut c’est Google;-) ), mais elle résume tellement bien l’essai de ce Super Ténéré : vous ne claquerez pas de chrono, mais vous barouderez sainement et vous voyagerez loin avec cette moto.

La fiche technique, c’est ici : https://www.yamaha-motor.eu/fr/fr/products/motos/adventure/xt1200ze-super-t-n-r/techspecs/

L’avis du concess
« Cette Super Ténéré est une véritable baroudeuse, confortable, bien placée par rapport à la concurrence. »
Je demande alors à Manu ce que les clients du Super Ténéré en pensent après leur achat :
« Les utilisateurs sont très contents de leur achat qui correspond pleinement à ce qu’ils recherchaient. »
Et il en vient à un très bel exemple :
« Un couple vient nous rendre visite. Ils viennent de prendre leur retraite, et veulent se faire plaisir. Ils achètent le Super Ténéré avec comme projet de traverser les Pyrénées. Ils feront halte comme prévu à Biarritz pour se poser un peu avant de rentrer vers leurs chaumières. La moto leur plaît tellement qu’ils décident de ne pas rentrer et de faire le tour de la péninsule ibérique avec le Super Ténéré. »
Anecdote certes, mais tellement significative !

Evaluation Moto-Pyrénées :
Les plus :
Bonne ergonomie
Partie cycle saine
Efficacité discrète
Polyvalente
Confortable, voyageuse, idéale pour le duo
Freinage puissant, et dosable
Cardan discret
Les moins :
Tableau de bord LCD vieillissant
Pas de shifter
un peu lourde

Si vous avez aimé l’environnement dans lequel s’est déroulé cet essai, les photos et les vidéos, vous aurez peut-être envie de découvrir les Pyrénées … autrement ! Si oui, une adresse : www.moto-pyrenees.com
Vous êtes les bienvenus ! ✌
Moto-Pyrénées : Calendrier Route 2020
Découvrez les Pyrénées…… autrement !!!
1 semaine de balades moto entre motards ✌ en pension complète (hébergements, repas, balades, visites, dégustations,…)
Une vidéo de nos balades route :

— Notre calendrier 2020 sortira bientôt. Si vous voulez être prévenu dès sa sortie, abonnez-vous à notre blog :
https://www.moto-pyrenees.com/blog-moto-pyrenees/

– On peut déjà vous dévoiler qu’i y aura des dates possibles en mai, juillet et septembre

Un tout grand merci à toute l’équipe de Yam Service qui m’a permis de faire cet essai dans des conditions optimales, et en particulier à Manu et Arnaud !
Yam Service
6 Rue Louis Bonin
31200 Toulouse
Tél : 05 34 60 80 90
05 34 60 68 02
www.yamservice.com

Si vous avez le Super Ténéré ou que vous l’avez essayé, n’hésitez pas à nous donner votre retour. Participez !

A bientôt !
Alain

Leave a Reply